Archives de Tag: Neyrard

Le printemps des poètes

Par défaut

A l’occasion du 19ème Printemps des poètes, l’atelier que j’anime, expose quelques travaux autour du thème 2017 : Afrique(s). L’équipe du Centre Social du Neyrard a proposé un challenge entre les 2 ateliers « aquarelle » et « écriture ». Le principe était de créer des poèmes autour de nos aquarelles « Rêves d’Afrique » et vise versa, de mettre en image le poème « SI LOIN… ». L’exposition est visible du 4 au 19 mars 2017 à Sainte Foy les Lyon dans les locaux du Centre Social.

Affiche
expo

Voici le poème de l’atelier d’écriture, qui participe parallèlement à un concours organisé par l’association fidésienne « au creux de l’oreille » sur le thème PARTIR.
Le choix de la création « SI LOIN… » est le résultat d’un  questionnement autour de ce que peut évoquer le mot « PARTIR ».
Isabelle, l’animatrice et son groupe ont fait le choix de traiter une préoccupation contemporaine tout en soulignant son caractère universel : il n’y a pas de lieu, ni de temporalité pour être déraciné, connaitre un chemin difficile avant de retrouver une terre d’accueil… d’où peut rejaillir espoir et vie.

Si Loin…

Tu vas grandir loin de la maison de mon père,
Patio envahi par les plantes grimpantes
Gardes-tu le souvenir des odeurs enivrantes ?
Roses, jasmins et citronniers en fleurs
Où dansaient mille et une abeilles.
Toi si minuscule à mon départ…
Chaos effrayant, explosion, sifflement, souffle de feu
Adieu.
Course effrénée, fuite éperdue
Je te serre petit trésor, contre mon cœur
Te protégeant d’un voile de soie.
J’ai faim, j’ai mal, je pleure, j’attends sous le soleil
Je marche dans le froid, je sors de la nuit
Enfin l’aube…
Eaux, brise et oiseaux dans le chant du soleil
Je suis arrivée.
Mes mains te libèrent de ton écrin de soie
Dans cette terre d’accueil, petit noyau doré
Toi aussi, tu vas trouver ta place nouvelle
Mémoire de couleurs et de senteurs
Apparition de fleurs.

filletteLa fillette

la-graineLa graine

J’ai proposé aux élèves de l’atelier de peindre sur des silhouettes d’animaux avec un fond de coucher de soleil. Un effet mixant le travail dans l’humide et les animaux en fondu de deux couleurs. Voici la réalisation collective, ainsi que quelques morceaux choisis des poèmes écrits par l’équipe d’Isabelle.

Le lion

Le lion est inquiet ce soir, il interroge le ciel.
Sera-t-il toujours le roi des animaux ?
Il observe le moindre changement de couleur, le moindre mouvement d’air,
Le moindre bruit, à la manière d’un suricate, afin de déceler quelques signes.
Un brasier rougeoyant lui répond.
La savane n’a pas changé.
Le roi des Rois est rassuré, il va pouvoir aller se reposer.

Jennifer

expo-01
et ci dessous mes aquarelles « Rêves d’Afrique »:
montage-expo-03montage-expo-04

L’Eléphant

Boum, boum, boum !
« Ton pas s’entend de loin, l’Eléphant.
Crois-tu vraiment, qu’avec tout ce fracas, tu parviendras à
surprendre le Suricate qui se cache là-bas ? »
La Girafe se désespère ; elle baisse les bras. Elle, elle est myope et n’y vois pas.
Mais, soudain, sous le soleil blanc, l’Eléphant semble se couvrir de neige ; peu à peu, il disparaît, se fait invisible…
Dans cette plénitude, le Suricate surgit ; ça y est, on l’a débusqué,
il s’est montré !

Séverine

Publicités