La fête des z’ami(e)s…

Image
« Il n’y a pas de plaisir comparable à celui de rencontrer un vieil ami,
excepté peut-être celui d’en faire un nouveau. » 
Rudyard Kipling

Voici l’occasion de vous présenter un nouveau dessin réalisé à partir d’un pas à pas, d’après le livre de Marie-Madeleine Flambard « Peindre la Provence à l’aquarelle », en ce jour de la fête des z’ami(e)s où la météo nous invite à peindre avec de l’eau… Il pleut, il mouille, c’est aussi la fête des grenouilles ! Je vous montre également une version encadrée avec un passe-partout ovale. Je suis contente du résultat final !

« Le mas des Fontanelles »

Aquarelle sur papier Montval 300g format 24×30

Mais c’est quoi donc ça la fête des z’ami(e)s ???? 

La fête des meilleurs amis est une jolie tradition venue des Etats-Unis, le « Best Friends Day » a lieu le 8 juin et permet à chacun de se manifester auprès de ses meilleurs amis. C’est une journée tout particulièrement indiquée pour leur envoyer une carte, un mail, pour les réunir en organisant une fête, ou même, si besoin, pour renouer avec des amis perdus de vue. Et pourquoi pas, le cas échéant, se réconcilier et repartir sur de bonnes bases. 

Profitez de cette journée pour valoriser l’amitié !
L’amitié est nécessaire à chacun, et sait apporter de la joie, du réconfort et même de l’aide et du soutien en cas de besoin. S’il est aisé de mesurer l’importance de l’amitié en cas de coup dur, en revanche au quotidien on a parfois tendance à oublier d’entretenir les amitiés qui comptent pour nous. Alors pour tous ceux qui trouvent trop rarement le temps de se manifester auprès de leurs amis, la fête des meilleurs amis est le moment idéal pour rattraper le temps perdu.

Une petite recette de l’amitié : pour deux personnes et plus…
Préparation: 30 mn hebdomadaire minimum
Cuisson : toute la vie

Ingrédients:
1kg de sincérité
5g de bonne volonté
1 zeste de générosité
3 cuillères pleine de compréhension
Le tout fait avec amour et bonne humeur
A servir dans un grand bol de fidélité…

Pelez votre coeur, retirer les rancoeurs et les jalousies pour obtenir une sincérité pure.
Couper les quartiers en grandes tranches, beurrez les de soutien inconditionnel.
Ajoutez de la bonne volonté finement râpée.
Parsemez d’humour et de bonne humeur.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s